[Total : 2    Moyenne : 3/5]

Définition : Physalis bio antioxydant naturel puissant

Le physalis est le fruit d’un arbrisseau de la famille des Solanacées.
Cette baie ressemble à une petite cerise jaune ou rouge, enveloppée dans un calice brun et membraneux.

Histoire :

Surnommé « coqueret du Pérou » ou « groseille du Cap », ce fruit est originaire du Pérou.
Au Néolithique, les premiers paysans d’Europe cultivent déjà ce « curieux » fruit.
Utilisé du temps des Romains comme plante médicinale, le physalis sert à l’embaumement des momies chez les Egyptiens.
Le premier physalis est consommé au Ie siècle après J.C.
A travers le monde, il existe aujourd’hui plus de 80 espèces.

A l’achat :

Frais et mûr à point dés le mois de Septembre, le physalis doit être bien enveloppé dans sa gaine, non flétri.

Tour de France des variétés :
Poussant très bien en France, quelques variétés se distinguent :

le physalis du Pérou : petite baie fondante jaune orangé de la grosseur d’une mirabelle, à la saveur sucrée et acidulée
le physalis à goût de prune : fruit jaune ou vert
le physalis mexicain vert : fruit gros, ferme, vert, à la saveur citronnée
le physalis violet : grosse baie violette
le physalis petites lanternes : au goût très acidulé.
Conservation :
Le physalis se conserve quelques mois dans un local bien aéré et bien séparés les uns des autres.

Physalis bio Histoire Consommation

Physalis bio Histoire Consommation

Consommation :

Doux, à la chair fondante, le physalis se mange d’abord cru.
Dés l’apéritif, le physalis du Pérou se croque comme une tomate cerise !
En condiment, il accompagne un assortiment de charcuteries, il se mélange au jambon cru de montagne, au fromage, au riz ou au maïs en grains.
En dessert, cru, il fait merveille dans les salades de fruits, sur une tarte aux fruits rouges ou au chocolat.
Poché dans un sirop épicé et citronné, il accompagne certains plats salés comme le poisson ou la viande blanche.
A la saveur aigrelette, ce fruit se prépare en confitures, marmelades ou gelées, s’apprête en clafoutis, mousses, crèmes glacées…


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*